APPEL À LA MOBILISATION CONTRE LES MESURES D’URGENCE!!!

 

Dans les 7 prochains jours, les députés fédéraux voteront pour ou contre l’application de la Loi des mesures d’urgence invoquée par le premier ministre du Canada Justin Trudeau.

APPELEZ DÈS AUJOURD’HUI VOTRE DÉPUTÉ ET ENVOYEZ-LUI UN COURRIEL POUR EXPRIMER VOTRE DÉSACCORD ET LUI DEMANDER DE VOTER CONTRE L’APPLICATION DE CETTE LOI

Les appels sont plus efficaces que les courriels.

Les coordonnées des députés sont ici :

https://www.noscommunes.ca/Members/fr

Députés du Québec :

https://www.noscommunes.ca/Members/fr/search?province=QC

ARGUMENTS

a) LES HISTOIRES DE VIOLENCE, DE RACISME ET D’EXTRÊME DROITE SONT FAUSSES

Elles ont été inventées par Justin Trudeau pour discréditer et marginaliser le convoi. Les journalistes ont simplement répété ces histoires, sans les questionner. Quiconque est allé à Ottawa a pu constater que les manifestants et les camionneurs sont ULTRA pacifiques, tout le monde s’entraide et il y a de la nourriture GRATUITE pour tout le monde, y compris les itinérants.

Le taux de criminalité a même drastiquement baissé à Ottawa depuis l’arrivée des camionneurs (de 50 à 90%) et aucune violence n’a eu lieu de la part des camionneurs ou de leurs supporteurs.

b) IL N’Y A AUCUN FONDEMENT LÉGAL POUR INVOQUER LES MESURES  D’URGENCE

Selon l’article 3 de la Loi sur les mesures d’urgence :

« Crise nationale

3 Pour l’application de la présente loi, une situation de crise nationale résulte d’un concours de circonstances critiques à caractère d’urgence et de nature temporaire, auquel il n’est pas possible de faire face adéquatement sous le régime des lois du Canada et qui, selon le cas :

a) met gravement en danger la vie, la santé ou la sécurité des Canadiens et échappe à la capacité ou aux pouvoirs d’intervention des provinces;

b) menace gravement la capacité du gouvernement du Canada de garantir la souveraineté, la sécurité et l’intégrité territoriale du pays. »

Ces critères ne sont PAS rencontrés.

c) LES INJECTIONS N’EMPÊCHENT PAS LA TRANSMISSION, DONC LES OBLIGATIONS SONT INJUSTIFIÉES

Tout le monde sait que les injections forcées n’empêchent pas la transmission, ce ne sont donc pas des vaccins, puisque le rôle d’un vaccin est d’empêcher la transmission. Pire encore, les injections ont beaucoup d’effets secondaires, lesquels sont passés sous silence, l’un d’eux étant les anticorps facilitants, lesquels facilitent l’infection. Ces injections ont donc échoué lamentablement pour protéger la population et les obligations sont totalement injustifiées.

***

Les décrets fédéraux sont disponibles ici :

Proclamation déclarant une urgence d’ordre public (Justifications)

Règlement sur les mesures d’urgences (Mesures spécifiques, par ex. : obligation de fournir un service à l’État, donc les compagnies de remorquage pourraient être forcées de remorquer des camions)

Décret sur les mesures économiques d’urgence (Toutes les mesures économiques)

Ce décret comprend la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes.

UNE MANIFESTATION PACIFIQUE CONTRE DES DIRIGEANTS QUI VIOLENT LA CHARTE DES DROITS ET LIBERTÉS N’EST NI UN CRIME, NI UNE ACTIVITÉ TERRORISTE. IL S’AGIT D’UN DROIT FONDAMENTAL!

Qu’est-ce que le terrorisme? Selon le Petit Robert : 1. Gouvernement par la terreur. 2 Emploi systématique de la violence pour atteindre un but politique. 3.  Attitude d’intolérance, d’intimidation.

Le véritable terroriste, c’est Justin Trudeau!

Retour haut de page