Panique à Québec? L’avocat du gouvernement demande au juge de rejeter le recours des travailleurs de la santé

Voici une mise à jour de Me Natalia Manole qui défend les travailleurs de la santé contre les injections obligatoires. Il est clair que le gouvernement craint un jugement en faveur des travailleurs.

Rappelons que ce recours est différent de celui que prépare la Fondation. Vous pouvez faire un don pour le recours de Me Manole à manole@bureaulegal.ca :

« Le 3 novembre dernier, immédiatement après l’annonce du ministre Dubé, l’avocat du Procureur général du Québec a demandé au juge Yergeau (le juge qui a été assigné à notre dossier) de rejeter notre recours parce que, selon le Procureur général du Québec, la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé était devenue une question théorique.

Il semblerait que le gouvernement ne souhaite pas qu’un jugement soit rendu dans notre dossier.

J’ai contesté la demande du Procureur général du Québec. J’ai répondu que le dossier ne devait pas être fermé, car la question n’était pas théorique, le décret n’ayant pas été abrogé. De plus, j’ai insisté qu’en vertu du principe de la séparation des pouvoirs au Québec, la Cour supérieure devait rendre jugement nonobstant la déclaration du ministre Dubé. Les travailleurs de la santé et la population québécoise en général ont le droit de savoir si le gouvernement a agi légalement ou illégalement lorsqu’il a émis le décret sur la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé.

Le juge décidera dans les prochains jours si le dossier continue ou pas, vu la déclaration du ministre Dubé. Je vous communiquerai la décision du juge. »

Pour TOUS les travailleurs visés par les injections obligatoires, nous vous avons préparé un dossier de ressources légales et nous vous suggérons une stratégie pour la contester ici :

Ressources légales et stratégie contre les injections obligatoires au travail – Fondation pour la défense des droits et des libertés du peuple (fddlp.org)

Scroll to Top